Le Président Bouteflika prend, également, part au 2ème Sommet arabo-africain qui s’est tenu à Syrte, le 9/10/2010

Belgrade, le 13/10/2010 – Synthèse (APS et journaux) :

Le Président Bouteflika a, également, pris part au 2e Sommet arabo-africain qui s’est tenu à Syrte, le 9/10/2010 au lendemain du Sommet Arabe Extraordinaire

Ce sommet qui s’inscrit dans le cadre du renforcement continu des relations d’amitié, de solidarité et de coopération entre l’Afrique et le monde arabe, a permis d’établir le bilan de la coopération depuis la tenue du premier sommet en 1977, en vue de définir les perspectives de son développement.

L’objectif principal de ce sommet est de renforcer leurs relations de coopération entre les pays arabes et africains, à travers notamment la promotion des investissements et du commerce en exploitant au mieux leurs potentialités économiques.

En marge de ce Sommet, le Président de la République, M. Abdelaziz BOUTEFLIKA, a pris part le 10 octobre 2010, à Syrte (Libye) à une réunion de concertation des pays du Sahel.

La réunion a regroupé outre le Président BOUTEFLIKA, le Guide de la Révolution libyenne, le Colonel Maâmar El Gueddafi, les chefs d’Etat de Mauritanie M. Mohamed Ould Abdelaziz, du Mali M. Amadou Toumani Touré et du Tchad M. Idriss Deby Itno.

Auparavant, M. BOUTEFLIKA s’est entretenu avec le Guide de la Révolution libyenne, le Colonel Maâmar El Gueddafi.

Cette réunion s’est déroulée juste après la clôture du 2e Sommet afro-arabe.

Les travaux du deuxième sommet arabo-africain ont pris fin, le 10 octobre 2010, à Syrte, avec l’adoption d’un partenariat stratégique global et pluridisciplinaire des relations arabo-africaines.

Ce partenariat (2011-2016) qui concernera les volets politique, économique et socioculturel vise à développer les plans d’action à moyen terme et à instaurer un mécanisme efficace de suivi et de mise en oeuvre.

Cette stratégie offre à long terme un cadre référentiel aux pays africains et arabes ainsi qu’à leurs institutions régionales”.

Ce partenariat porte sur la mise en place d’une zone arabo-africaine intégrée basée sur la coopération et les intérêts mutuels.

Le document portant cette stratégie souligne la nécessité de poursuivre les efforts et d’éliminer les obstacles qui entravent le développement de la coopération arabo-africaine dans tous les domaines.

Au plan politique les parties arabe et africaine s’engagent en vertu de ce partenariat à hisser les niveaux de dialogue politique en faveur d’un partenariat solide et durable entre les deux régions. Le soutien institutionnel nécessaire doit être apporté par l’Union africaine et la Ligue arabe.

Elles s’engagent à diffuser la paix et la sécurité dans les deux régions et dans leur environnement sur la base du respect de la souveraineté des Etats

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés