L’Algérie et l’UE entérinent le document portant évaluation de leur Accord d’association

BRUXELLES – L’Algérie et l’Union européenne (UE) ont entériné, le 13 mars, à Bruxelles, le document portant les conclusions de l’évaluation conjointe de la mise en œuvre de l’Accord d’association Algérie-UE, signé en 2002 et entré en vigueur en 2005.

“Nous entendons tout faire pour tirer le meilleur de l’Accord d’association et nous projeter ensemble résolument vers l’avenir, un avenir qui sera qualitativement meilleur pour les deux parties”, a déclaré le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Ramtane Lamamra lors d’un point de presse conjoint avec la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini et le Commissaire chargé de la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn.

Selon M. Lamamra, l’évaluation conjointe de l’accord d’association a permis de faire une lecture commune” des dispositions de l’accord afin qu’il profite davantage au développement de l’Algérie.

“Nous avons constaté qu’il y a une asymétrie structurelle dans la manière dont l’accord a été appliqué. Nous estimons que s’il doit y avoir une asymétrie à l’avenir, elle doit être au bénéfice de l’Algérie et de l’économie algérienne, a-t-il plaidé, relevant néanmoins que l’Algérie est respectueuse de sa signature et de ses engagements.

En septembre 2015, l’Algérie a saisi la chef de la diplomatie européenne pour demander officiellement l’ouverture de discussions sur une évaluation conjointe objective de la mise en œuvre de l’accord d’association.

(Source APS)

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés