Sahara Occidental : Lamamra appelle l’UE à agir conformément au droit international

BRUXELLES – Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a appelé à Bruxelles, l’Union européenne (UE) à agir concernant la question sahraouie “conformément au droit international et à l’arrêt de la Cour de justice européenne (CJUE)”.

Dans une déclaration à la presse en marge de la réunion de haut niveau du Conseil d’association UE-Algérie, le ministre a indiqué que les discussions entre les deux parties se sont basées sur l’arrêt la CJUE, rendu en décembre dernier, lequel avait confirmé que “le territoire du Sahara occidental est distinct et séparé du Maroc”.

Dans ce contexte, M. Lamamra estime que ceci atteste de l’existence de “deux territoires souverains” et qu’il y a “un droit international et africain qui doit être appliqué” en vue de parvenir à une solution pacifique à ce conflit qui n’a que trop duré et qui a entravé des programmes importants dont l’édification du Grand Maghreb arabe”.

Le dernier arrêt de la CJUE a définitivement exclu le territoire du Sahara occidental du champ d’application des accords d’association et de libéralisation conclus entre l’UE et le Maroc et reconnait sans aucune ambiguïté au peuple sahraoui le droit à l’autodétermination et à la souveraineté permanente sur ses ressources naturelles conformément à la Charte des Nations unies.

De son côté, Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel a émis le vœu de voir le nouveau secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, donner un “nouvel élan” au processus de décolonisation au Sahara occidental.

Invité à une émission de la télévision nationale, dimanche dernier,  M. Messahel a indiqué que “le processus onusien pour un règlement pacifique de la question du Sahara occidental est actuellement dans l’impasse”.

A ce propos, il a souhaité voir le nouveau SG de l’ONU, bien informé du dossier du fait qu’il ait été Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, apporter “une nouvelle approche pour relancer le dialogue”. (Source APS).

 

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés