Messahel remet un message du Président Bouteflika à son homologue sud-africain

Dans le cadre de sa visite officielle en Afrique du Sud, M. Abdelkader Messahel, Ministre des Affaires Etrangères, a été reçu en audience par le président de la République d’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa, auquel il a remis un message qui lui est adressé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, par lequel le Chef de l’Etat réaffirme l’attachement de l’Algérie au “renforcement de ses relations avec l’Afrique du Sud et à la poursuite de la concertation bilatérale sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun”.

Le président Ramaphosa a, de son côté, exprimé sa satisfaction quant à la qualité des relations bilatérales qui sont forgées dans la lutte des deux pays pour la liberté et l’émancipation, un combat que l’Afrique du Sud a mené avec le soutien indéfectible de l’Algérie pour l’élimination de l’apartheid dans ce pays.

Il a indiqué que l’Algérie et l’Afrique du Sud « doivent mettre toutes les potentialités qu’elles recèlent au service du développement socio-économique des deux pays dans le cadre d’un partenariat solide, diversifiés et mutuellement avantageux ».

M. Ramaphosa s’est également réjoui de la tradition de concertation qui existe entre les deux pays en réaffirmant “l’engagement de l’Afrique du Sud à travailler avec l’Algérie dans les fora régionaux et internationaux, en vue de promouvoir les idéaux partagés de paix, de sécurité et de développement”.

Auparavant M.Messahel a eu des entretiens avec le ministre des Affaires étrangères a fait un exposé sur “les entretiens fructueux qu’il a eus avec son homologue sud-africaine en réitérant l’attachement de l’Algérie au renforcement du partenariat stratégique qui la lie à l’Afrique du Sud, pays frère, avec lequel elle partage une histoire et un destin communs”.

Messahel s’est félicité de “la symbolique qui entoure sa visite en Afrique du Sud, à savoir la célébration du centenaire des icônes sud-africaines, l’ancien Président Nelson Mandela et Mama Albertina Sisulu”. (aps)

Auparavant M. Messahel a eu des entretiens avec son homologue , Mme Lindiwe Sisulu, au cours desquels les deux ministres se sont félicités de “la convergence de vues et analyses des deux pays sur les grandes questions d’intérêt commun”, en rappelant que l’Algérie et l’Afrique du Sud “partagent les mêmes idéaux de paix, de justice et de solidarité et poursuivent les mêmes objectifs en faveur de l’avènement de relations internationales démocratiques et plus équitables ainsi que pour l’instauration de la paix et de la stabilité en Afrique, partant de leur engagement et de leur devoir de promouvoir et défendre les intérêts de l’Afrique dans un monde en plein mutations”.

Dans ce cadre, les deux ministres se sont concertés sur les situations conflictuelles qui continuent de perdurer dans certaines régions de l’Afrique.

Ils ont saisi cette occasion pour réitérer leur soutien aux causes palestinienne et sahraouie.

Ils ont également procédé à un échange de vues sur les menaces qui affectent le continent africain en soulignant la nécessité de “renforcer encore davantage la concertation entre les deux pays sur ces questions, notamment la lutte contre les différents facteurs d’insécurité et en premier lieu le terrorisme et les fléaux connexes ainsi que la migration clandestine”.

  1. Messahel a, à cet égard, salué le rôle et les efforts de la diplomatie sud-africaine dans la recherche de solutions aux principales questions africaines et internationales, notamment en matière de promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans le continent africain.(aps)

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés