La nouvelle aérogare d’Alger ouverte aux passagers

D’une capacité de 10 millions de passagers par an, cette immense infrastructure ultramoderne, contribuera, sans doute, à hisser Alger au rang de centre régional de trafic aérien.

La nouvelle infrastructure aéroportuaire a été conçue pour répondre à la croissance permanente du nombre des passagers à partir de la capitale.

Elle répond aussi aux exigences pour une meilleure organisation des dessertes et une amélioration de la qualité des services.

La nouvelle aérogare est placée au centre du Plan de développement de l’Aéroport international d’Alger, qui s’étale jusqu’à 2032. Ce plan, élaboré par la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA) et validé par les autorités publiques en 2009, comprend également la réalisation d’une autre aérogare en 2028.

Dédiée aux vols à destination de l’Europe et l’Amérique, la nouvelle aérogare offre la possibilité aux compagnies aériennes de créer leur plate-forme de correspondances “Hub”.

Il a été décidé qu’Air Algérie soit la première compagnie aérienne à exploiter la nouvelle aérogare. La destination de ce premier vol sera Paris.

Parallèlement à la mise en service de la nouvelle aérogare, l’exploitation commerciale des dessertes par train de la gare d’Agha vers l’aéroport international d’Alger, via Bab Ezzouar, a également débuté lundi.

La fréquence des trains de la nouvelle ligne est programmée pour un aller-retour chaque heure à partir de 5h00 jusqu’à 21h00

La nouvelle aérogare de l’Aéroport international d’Alger Houari-Boumediene, ouverte lundi aux passagers, impose désormais l’Algérie en tant que carrefour d’échanges notamment entre l’Europe et l’Afrique.

 

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés