M. Medelci prend part, à New York, aux travaux de la Conférence d’examen du Traité de Non Prolifération des Armes Nucléaires

Alger, Ministère des Affaires Etrangères, 05/05/2010 – En marge des travaux de la Conférence d’examen du Traité de Non Prolifération des Armes Nucléaires qui se tient à New York du 03 au 20 mai 2010, M. Mourad Medelci, Ministre des Affaires Etrangères, a été reçu, le 4 mai 2010, par M. Ban Ki-Moon, Secrétaire Général des Nations Unies.

L’entretien a porté sur les relations entre l’Algérie et les Nations Unies et sur les questions d’ordre international et régional.

Par ailleurs, il convient de souligner que M. le Ministre a eu une intense activité diplomatique marquée par les entretiens qu’il a eus avec M. Manouckahr Moutaki, Ministre iranien des Affaires Etrangères, M. Mickael Spindelegger, Ministre autrichien des Affaires Etrangères, M. Miguel Moratinos, Ministre espagnol des Affaires Etrangères, M. Vuk Jeremic, Ministre serbe des Affaires Etrangères, M. Steven Smith, Ministre australien des Affaires Etrangères et M. Jeffrey Feltman, Secrétaire d’Etat adjoint aux Affaires du Proche Orient des Etats-Unis. Les entretiens ont porté sur les questions d’intérêt commun aux plans bilatéral, régional et international.

Dans un discours prononcé à l’occasion de la Conférence d’examen, M. Medelci a rappelé la position de l’Algérie sur les questions de désarmement nucléaire et le droit des Etats à utiliser l’atome à service exclusif des applications civiles.

M. le Ministre a, de nouveau, appelé à examiner les mesures novatrices susceptibles de donner un nouvel élan et de consolider la mise en œuvre du TNP en matière de désarmement nucléaire, de non prolifération et d’utilisation pacifique de l’énergie atomique.

L’Algérie, comme elle l’avait annoncé lors du Sommet sur la sécurité nucléaire, tenu à Washington le 12 avril 2010, à l’initiative du Président Barack Obama, s’est, enfin, engagée, à pourvoir les efforts pour que le processus d’examen progresse dans toutes ses dimensions, y compris sur la question des garanties de sécurité aux Etats non dotés de l’arme nucléaire et à la création d’une zone exempte d’armes nucléaires et d’armes de destruction massive au Moyen Orient.

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés