Le Président BOUTEFLIKA préside une réunion d’évaluation du secteur de de l’Enseignement Supérieur

Alger, 22/08/2011: Dans le cadre des auditions annuelles qu’il dirige sur les activités des différents départements ministériels, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, Président de la République a présidé, le 21 août 2011, une réunion restreinte d’évaluation consacrée au secteur de l’Enseignement Supérieur.

Au cours de cette audition, M. le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a présenté une communication portant sur le bilan de l’année universitaire 2010-2011 ainsi que les actions projetées au titre de l’année universitaire 2011-2012.

La capacité pédagogique du secteur a permis d’accueillir 1.250 310 étudiants. La capacité d’hébergement est de 516 220 lits. Pour la rentrée universitaire 2011-2012, la capacité d’accueil globale est portée à 1 404.700 places pédagogiques et 601.220 lits.

L’effectif global des enseignants, en constante progression, est de 40.137 dont 7.916 de rang magistral (professeurs et maître de conférences classe A). Le taux d’encadrement national est évalué à un enseignant pour 28 étudiants. Par ailleurs, 426 maîtres de conférences classe A ont été promus au grade de professeurs d’enseignement supérieur en même temps qu’ont été ouverts trois concours d’accès aux grades de rang magistral.

Par ailleurs, l’année 2010-2011 a enregistré 54.317 inscrits en formation doctorale et 6957 soutenances de travaux de Magister, Doctorat et Doctorat d’Etat. En matière de formation de troisième cycle (doctorat-système LMD), 200 formations ont été habilitées totalisant un nombre d’inscrits de 2.305. De plus, il est précisé que 521 points de formation de licence et 256 points de formation de master couvrent respectivement 2.668 licences et 1 581 masters.

Un effort appréciable a été réalisé en matière d’ouverture de postes à concours pour l’accès au résidanat au titre de la session 2010, avec 10161 inscrits, toutes spécialités confondues.

Tous ces moyens sont mis au service de la réforme engagée par le secteur qui s’est caractérisée durant l’année 2010-2011 par la généralisation du système LMD à l’ensemble des universités et centres universitaires dans toutes les filières à l’exception de celles de médecine, pharmacie, chirurgie dentaire et sciences vétérinaires.

Le secteur poursuit son effort de rapprochement avec le secteur socioéconomique par l’ouverture de licences et de masters à finalité professionnelle directement orientés vers les besoins du secteur économique, un total de 354 licences et 126 masters professionnalisant ont été habilités.

Concernant les formations éligibles à l’excellence, les établissements continuent à être encouragés pour se hisser vers les standards internationaux. C’est ainsi que 17 nouvelles filières ont été ouvertes au titre de l’année universitaire 2010-2011, portant leur nombre à 30.

Dans le cadre de la mise en place du dispositif-classes préparatoires-écoles nationales supérieures, les premiers concours d’accès aux écoles ont été organisés à l’intention des étudiants des classes préparatoires. Une stratégie permettant à terme la transformation des Ecoles Nationales en futurs pôles d’excellences dédiés à la formation de cadres, d’ingénieurs et de managers de haut niveau, notamment par un renforcement de la qualité de leurs formation, a été développée à compter de septembre 2009. L’adaptation au système LMD se traduit par la possibilité offerte aux étudiants des Ecoles d’ingénieurs d’obtenir le diplôme d’ingénieur d’Etat ou le diplôme de Master.

Dans le domaine des sciences médicales, les travaux des commissions de réforme ont abouti à la réorganisation des études de post-graduation en sciences médicales, à l’actualisation et à la réorganisation des études de graduation en pharmacie et en chirurgie dentaire et à la création du diplôme de Docteur en pharmacie et du diplôme de Docteur en médecine dentaire.

Le secteur maintient à un rythme soutenu le processus de généralisation de la réforme à l’ensemble des établissements et filières. A ce titre les offres de formation habilitées seront portées à 3193 licences et 2308 masters durant l’année universitaire 2011-2012. Neuf (9) filières à recrutement national ont été également ouvertes au titre de la même année, ce qui porte le nombre de filières éligibles à l’excellence à 39. Le nombre de formations doctorales habilitées s’élève à 880 dont 36 écoles doctorales.

En matière de développement de l’usage des technologies de l’information et de la communication, l’effort pour la mise en place du réseau sectoriel nouvelle génération, des services en ligne en direction des citoyens et de l’administration, sera également poursuivi.

L’usage de ces technologies sera étendu aux contenus numériques et aux enseignements virtuels. Une commission nationale de mise en place d’un Système d’Assurance Qualité dans le secteur de l’Enseignement Supérieur a été créée avec pour mission d’élaborer un modèle national d’Assurance Qualité.

A l’issue de l’évaluation du secteur, le Président de la République, a insisté sur la nécessité et l’importance de maintenir la dynamique de développement des capacités d’encadrement et d’accueil pédagogiques et d’œuvres universitaires en vue d’améliorer les conditions d’études et de vie des étudiants ».

Le Chef de l’Etat a

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés