Institutionnalisation du séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique

Oran (APS), 11/12/2014 : Les participants au 2ème séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique, qui a pris fin, le 11/12/2014 à Oran, ont décidé l’institutionnalisation de cette rencontre pour en faire un évènement annuel pour le règlement des questions pendantes en rapport avec les différents conflits qui secouent le continent africain.

Le rapport final indique que les participants ont convenu d’institutionnaliser ce Séminaire comme un événement annuel auquel participent les membres africains entrants au Conseil de sécurité des Nations Unies (Angola, Tchad et Nigeria), le président du Conseil de paix et de sécurité de l’UA (CPS), l’Algérie en sa qualité d’initiateur du Séminaire, la Commission de l’UA, les partenaires- parties prenantes.

Les participants ont également décidé l’établissement d’un système de coordination rotatif suivant l’ordre alphabétique en Anglais, tous les quatre mois, pour permettre aux trois membres africains au Conseil de sécurité à œuvrer au sein de ce système de coordination au cours de l’année.

L’autre décision du Séminaire concerne le partage de l’information entre les Etats membres représentés au CPS de l’UA d’une part, et entre le CPS de l’UA et l’ensemble du Groupe africain à New York, d’autre part.

Il a été également décidé d’initier plus de dialogue avec les membres permanents du Conseil de sécurité pour une implication et une association plus étroites des pays membres africains sur le traitement des questions africaines à l’ordre du jour.

Les participants ont, par ailleurs, décidé un partage d’informations et d’échanges de vues en temps opportun et la désignation effective des points focaux pour les dossiers spécifiques de conflits concernant l’Afrique pour leur articulation au sein du Conseil de sécurité.

Concernant le renforcement des capacités, il a été convenu d’initier une formation des équipes des membres africains élus au Conseil de sécurité avant qu’ils n’occupent leurs sièges, des formations concernant les points essentiels en relation avec les questions de paix et de sécurité.

D’autre part, plusieurs actions immédiates devront être entreprises, selon les recommandations du Séminaire. Ainsi, il a été convenu que les résultats de la rencontre d’Oran doivent être présentés par la commission de l’UA au CPS.

En outre, il a été décidé de consolider les expériences passées et les recommandations des deux séminaires de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique.

Des mesures urgentes ont été préconisées pour renforcer la mission d’observation permanente de l’UA auprès de l’ONU à New York avec des diplomates expérimentés pour aider à promouvoir les positions africaines et d’aider à la rédaction et amendements des projets du Conseil de sécurité sur les questions africaines.

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés