L’ALGÉRIE EXHORTE LES PAYS QUI N’ONT PAS RATIFIÉ LE TRAITÉ D’INTERDICTION COMPLÈTE DES ESSAIS NUCLÉAIRES À LE FAIRE « SANS DÉLAI »

NEW YORK APS 30/09/2015 : L’Algérie a exhorté mardi à New York les pays qui n’ont toujours pas ratifié le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICEN) à le faire  « sans délai » pour que son entrée en vigueur « puisse enfin devenir réalité ».

« L’Algérie exhorte les pays qui n’ont toujours pas franchi ce pas, particulièrement ceux de l’Annexe II, à procéder sans délai à la ratification du TICEN pour que son entrée en vigueur puisse enfin devenir réalité », a déclaré le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra à la conférence sur la facilitation de l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICEN).

A ce titre, M. Lamamra s’est félicité des récentes ratifications par l’Angola, la République du Congo et la République de Niué, portant ainsi le nombre des Etats ayant ratifiés le Traité à 164 parmi les 183 Etats signataires, « ce qui va conforter davantage l’universalité du Traité », s’est-il réjoui.

Il a ajouté que la ratification par deux nouveaux pays africains « dénote de l’intérêt particulier qu’accorde l’Afrique aux questions de désarmement et de non-prolifération, en général, et au TICEN en particulier ».

« Cet intérêt a, déjà, été matérialisé par le Traité de Pélindaba érigeant l’Afrique en zone exempte d’arme nucléaire, contribuant, dans ce sens, à la consolidation du régime de non-prolifération », a-t-il indiqué.

Le chef de la diplomatie algérienne a affirmé que cette « dynamique témoigne de l’appui sans réserve de la grande majorité de la communauté internationale au Traité, confirmant ainsi son importance et sa pertinence en tant que norme internationale acceptée en termes de comportement responsable des Etats dans le domaine nucléaire ».

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés