VISITE À ALGER DE LA HAUTE REPRÉSENTANTE DE L’UE POUR LES AFFAIRES ETRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ:MME FEDERICA MOGHERINI REÇUE PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE,LE PREMIER MINISTRE ETLE MINISTRE D’ETAT,MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

MAE, ALGER,  17/09/2015,  Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a reçu le 17/09/2015 à Alger, la Haute représentante de l’Union européenne (EU) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini.

L’audience s’est déroulée en présence du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, du ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, du ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb et du ministre du Commerce, Bakhti Belaib.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a également  reçu, le même jour, Federica Mogherini. L’entretien “a donné lieu à une évaluation des relations qu’entretient l’Algérie avec l’Union européenne à la lumière des récentes évolutions enregistrées aussi bien en matière de politique européenne de voisinage que sur le plan de la conjoncture économique mondiale marquée par des bouleversements importants”.

Par ailleurs, il a été procédé à un “large échange” de vues en terme d’évaluation et de perspectives d’avenir concernant la mise en œuvre de l’accord d’association signé en 2002 “qu’il convient de consolider dans un cadre mutuellement avantageux et une coopération sectorielle renforcée, compte tenu des bonnes relations qui existent entre l’Algérie et l’UE”.

M. Ramtane Lamamra,  Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale s’est également entretenu avec la Haute représentante de l’Union européenne (UE) Federica Mogherini. L’entretien a permis de procéder à un échange de vues sur les questions liées à la situation internationale et régionale.

Lors de son entretien avec M.  Abdelkader Messahel, cinq thématiques d’intérêt commun ont été abordées, à savoir  la Libye , l’immigration, la lutte antiterroriste, la situation au Sahel, avec notamment la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation nationale au Mali et les questions liées à la dé-radicalisation, dont l’Algérie “présentera un exposé sur son expérience en la matière lors du prochain sommet, prévu à cet effet  à New York”.

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés