Décès du Général de Corps d’Armée Ahmed Gaid Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’ANP

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), vice-ministre de la Défense nationale, décédé lundi à l’âge de 79 ans d’une crise cardiaque, a été inhumé hier au cimetière d’El-Alia, au Carré des Martyrs.

Drapée de l’emblème national et entourée de gerbes de fleurs, la dépouille de Gaïd Salah a été transportée sur un véhicule militaire.

Des milliers de citoyens ont tenu à accompagner le défunt jusqu’à sa dernière demeure en suivant le cortège funèbre jusqu’à El Alia, en reconnaissance de son dévouement et ses sacrifices pour l’Algérie.

Auparavant, dans la matinée, de hauts responsables de l’Etat et de l’Armée, à leur tête le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et le chef d’état-major de l’ANP par intérim, le général-major Saïd Chengriha, les représentants du corps diplomatique accrédité à Alger, ainsi que les membres de sa famille et des citoyens, se sont recueillis à la mémoire du défunt, dont la dépouille mortelle a été déposée au Palais du Peuple.

Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, a consacré sa vie entière au service de l’Algérie, aussi bien lors de la Glorieuse guerre de libération nationale qu’après l’indépendance en tant qu’officier supérieur dans l’Armée nationale populaire (ANP).

Né le 13 janvier 1940 dans la wilaya de Batna, jeune militant du mouvement national, Ahmed Gaïd Salah rejoint le maquis, à l’âge de 17 ans, où il gravit les échelons de la hiérarchie pour être désigné Commandant de Compagnie, dans l’Armée de Libération Nationale (ALN).

A l’indépendance, après un cycle de formation en Algérie et en ex-URSS, il a été diplômé de l’Académie de Vystrel (Moscou). Le défunt a participé en Egypte, à la guerre  israélo-arabe.

Il a assumé, au sein du corps de bataille terrestre, plusieurs fonctions de commandement.

Gaïd Salah a été promu au grade de Général-Major en 1993 et Commandant des Forces Terrestres en 1994. En 2004, il a été désigné Chef d’Etat-Major de l’ANP avant d’être promu au grade de Général de Corps d’Armée en 2006.

Depuis 2013, le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaid Salah est vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’ANP.

Après l’émergence du mouvement populaire du 22 février, Ahmed Gaïd Salah s’était engagé à accompagner le Hirak, et à œuvrer pour la concrétisation des aspirations populaires, veillant à préserver le caractère pacifique du mouvement dans le respect du cadre constitutionnel.

Il avait assuré la justice du soutien de l’ANP dans la lutte contre la corruption. Plusieurs anciens responsables, dont deux ayant assumé les fonctions de Premier ministre, et des hommes d’affaires ont été jugés et condamnés pour des faits de corruption et de détournements de derniers publics ayant entrainé de graves préjudices à l’économie nationale, une première dans l’histoire de l’Algérie indépendante.

Dans une de ses allocutions, le regretté Ahmed Gaïd Salah, tout en assurant qu’il ne nourrissait aucune ambition politique, avait affirmé : “notre ambition suprême est de servir notre patrie et accompagner sincèrement ce peuple valeureux et authentique pour lui permettre de dépasser cette crise et atteindre la légitimité constitutionnelle, pour un départ sur une base solide et des fondements sains”.

Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaid Salah a été décoré de la médaille de l’ALN, la médaille de l’ANP 3ème chevron, médaille de participation de l’ANP aux guerres du Moyen-Orient 1967 et 1973, la médaille de Bravoure, la médaille du mérite militaire et la médaille d’honneur.

Le 19 décembre 2019, le regretté a été décoré de la médaille de l’Ordre du mérite national de rang “SADR”, par le nouveau président de la République Abdelmadjid Tebboune, en signe de reconnaissance à ses efforts et à son rôle durant cette période sensible ayant permis de respecter la Constitution et préserver la sécurité des citoyens, du pays et des institutions de la République.

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés