M. Boukadoum annonce des mesures pour la promotion de la production nationale à l’Etranger

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a annoncé le 25 février, une série de mesures visant à contribuer concrètement à la promotion de la diplomatie économique de l’Algérie

“Ces mesures, susceptibles de renforcer la diplomatie économique, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la conférence nationale sur le Plan de relance pour une nouvelle économie, présidée en août dernier par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui avait souligné alors “l’impératif d’œuvrer à l’édification d’une économie nationale diversifiée à même de renforcer notre sécurité alimentaire et immuniser notre Nation contre la dépendance excessive au secteur des hydrocarbures”, a précisé M. Boukadoum lors d’une rencontre sur la promotion de la diplomatie économique au ministère des Affaires étrangères.

Ces propositions portent sur “la création d’un réseau interactif pour les chargés d’affaires économiques et commerciales auprès de nos missions diplomatiques et consulaires à travers le monde, l’ouverture d’un bureau d’information au niveau du ministère des Affaires étrangères pour l’accueil des opérateurs et exportateurs algériens et le renforcement de la Direction de promotion et de soutien des échanges économiques, en tant que structure centrale et axiale de la diplomatie économique”. 

En outre, le ministre a cité la création d’un portail de la diplomatie économique sur le site électronique du ministère et le lancement d’un programme de formation sur la diplomatie économique au profit des diplomates concernés par le mouvement annuel, ajoutant que cette formation doit s’étendre, à l’avenir, à l’ensemble des diplomates.

“une telle démarche ne saurait aboutir sans la finalisation des mesures inhérentes, en particulier le développement du réseau bancaire, à travers l’ouverture d’agences en Europe et en Afrique, l’augmentation des offres de fret aérien et maritime et de transport terrestre pour la région sahélo-saharienne et l’Afrique de l’ouest, ainsi que l’ouverture de nouveaux points frontaliers avec nos voisins pour développer le commerce bilatéral”, a précisé M.Boukadoum

M.Boukadoum a évoqué, à ce propos, l’organisation de foires et salons du produit national dans les Etats de la région et de journées d’information en Europe, en Asie et en Amérique sur les potentialités du marché algérien et les opportunités d’investissement, outre l’envoi de missions commerciales dans les marchés ciblés en vue d’accroitre le volume des exportations hors hydrocarbures.

Plusieurs membres du Gouvernement ainsi que du président du Conseil National Economique, Social et Environnemental (CNESE), du gouverneur de la Banque d’Algérie et des représentants d’organes nationaux, d’entreprises et d’organisations patronales ont pris part à cette rencontre.

Comments are closed.

Copyright Ambassade d'Algérie en Serbie 2015 • Tous droits réservés